Revue de poésie contemporaine

« J’embrasse ce qui ne reste pas.
Un risque.
Une fidélité.
Pour l’enfant pour l’oiseau
dont je fais un secret
d’écriture »

 

Terre (extraits) de Thierry Metz
Monotypes d’Yvonne Alexieff
Préface d’Isabelle Lévesque

« A l’occasion des vingt ans de la disparition de Thierry Metz, la revue Ce qui reste vous propose quelques extraits de Terre, paru en 1997 chez Opales / Pleine page.

Nous remercions chaleureusement Françoise Metz de nous avoir permis de publier ces quelques extraits sertis des monotypes d’Yvonne Alexieff ainsi qu’Isabelle Lévesque pour la préface et la passion à garder toujours vive et vivifiante l’œuvre de Thierry Metz. »
Extrait de la préface d’Isabelle Lévesque

Lire la publication sur Calaméo
ou sur Issuu

Auteur(s) / Artiste(s)

Thierry Metz

Bibliographie
  • Sur la table inventée (Jacques Brémond,1988 – prix Voronca 1989)
  • Dolmen, La demeure phréatique (Cahiers Froissart – prix Froissart 1989)
  • Le Journal d'un manœuvre (Gallimard, l'Arpenteur, 1990)
  • Entre l'eau et la feuille (Arfuyen, 1991 ; réédition Jacques Brémond, 2015)
  • Lettres à la Bien Aimée (Gallimard, l'Arpenteur, 1995)
  • Dans les branches (Opales, 1995)
  • Le drap déplié (L'Arrière Pays, 1995)
  • De l'un à l'autre (Jacques Brémond, 1996)
  • L'Homme qui penche (Opales / Pleine Page, 1997 ; rééditions :Pleine Page, 2008 ; Éditions Unes, 2017)
  • Terre (Opales / Pleine Page, 1997)
  • Dialogue avec Suso (Opales / Pleine Page, 1999)
  • Sur un poème de Paul Celan (Jacques Brémond, 1999)
  • Tout ce pourquoi est de sel (Pleine Page, 2008, inédit, avec illustrations de Marc Feld)
  • Carnet d'Orphée (Les Deux-Siciles, 2011, avec une aquarelle de Jean-Claude Pirotte)
  • Poésies 1978-1997, rassemble ses poèmes jamais parus en livre (Pierre Mainard, 2017)

Yvonne Alexieff

Est née à Sofia , où elle reste jusqu’à l’âge dix ans, puis l’Italie, la France, l’Angleterre. Aujourd’hui, vit et travaille à Paris.

Etudes d’art et de gravure à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris où Jacques Frélaut fut son maître. Des résidences au Royal College of Art à Londres et à la Cité Internationale des Arts à Paris. Expositions en France et à l’étranger, personnelles et collectives tout en s’engageant activement dans l’enseignement des techniques de la gravure en taille-douce pour Paris-Ateliers depuis 1990. Collabore depuis 2014 aux publications des éditions Le Bateau Fantôme : www.lebateaufantome.bigcartel.com.

Lauréate de plusieurs prix dont le 3e prix de gravure de la Biennale de St Maur en 2002 et plus récemment, en 2015, le prix des Ateliers Moret . Le prix TAYLOR de dessin 2017 vient de lui être attribué.

Sur internet :

Son travail sera prochainement présenté la Fondation TAYLOR, à Paris, du 29 mai au 3 juin et à l’occasion de la Journée de l’Estampe 2017, le 12 juin, place St Sulpice, Paris.

Isabelle Lévesque

poète, est née et vit en Normandie.
Ses derniers livres publiés :
Nous le temps l’oubli, avec des peintures de Christian Gardair (Éditions L’herbe qui tremble, 2015).
Voltige ! avec des peintures de Colette Deblé et une postface de Françoise Ascal (Éditions L'herbe qui tremble, 2017).
Elle écrit des articles pour plusieurs revues : La Nouvelle Quinzaine Littéraire en particulier, mais aussi Europe, Diérèse, Terres de Femmes, Recours au Poème, Terre à ciel

En photographie, ses sujets de prédilection sont les fleurs, le ciel, les herbes et les arbres.

Revue de poésie contemporaine

Suivez-nous

Abonnements

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à la revue et être averti de chaque nouvelle publication.

Rejoignez 172 autres abonnés

Articles récents

Auteurs & artistes

Méta

%d blogueurs aiment cette page :