Revue de poésie contemporaine

son-silence (et autres poèmes)

s

son-silence

à l’angélus s’écartèle mar­tel en peine l’autoportrait à la gousse de citron ; la faim pro­nonce un soir un peu men­diant ; ta croix dans les étoiles se rit de toi, et dans l’étranglement de ton regard, la déme­sure du silence te fait proie. l’affolement te devance et tout semble se clore.

alors que tu bégaies l’air sus­pen­du au son des cloches, les doigts de ton pas­sé émiettent des sillons dans l’humus de l’espace ; quel maigre enter­re­ment des peurs ; le hameau anté­rieur se dépouille sur ton visage, tes pieds s’enlisent dans le sable émou­vant ; vont-ils sai­gner ces pieds de par­cou­rir ton front ?

le soir secoue sa brume et toi tu te pié­tines ; tu aimes inexis­ter ain­si per­dant toute racine dans la nuit qui se drape de lam­beaux à recoudre.

puis enfin tu t’assieds, comme un fan­tôme heu­reux

1 

Tu(s)

Ce qu’il reste de
ta peau

s’accroche
au peu des âmes
dépouillées
qui peuplent
le silence à venir

le grand silence
musi­cal

un brame
à la dérive

la por­tée
effeuille
ses lignées

joyeuses
mais sub­ti­li­sées
par ta voix
éraillée

Voi­là
la fuite dans
le plis­sé
des chairs

la chair
qui est
la gorge
du monde
aphone

2

Le long du long

Le long du long che­min une cathé­drale étale me recueille.….….….….…. dédale de feuilles et de vitraux
pétrie de lumière bap­tis­male gout­tée de quié­tude à son orée.….….….….… j’ai à naître
des­sein d’ecchymoses le long du che­min tou­jours me risque la main du vent
nau­frage aux baies du par­che­min un demi-deuil en majes­té se pose sur ma nuée de res­ca­pées
j’ai à.….….….….…. m’écrire sur un radeau de papier

 

Auteur(s) / Artiste(s)

Martine Cros

Née en 1963 à Berlin, Martine Cros a grandi entre Nancy, Béziers et sa ville natale. Elle a suivi des études d’assistante de service social, et a travaillé pendant 30 ans dans le milieu hospitalier.

Elle écrit et peint depuis l’enfance, fréquente l’atelier d’Arts Plastiques de Christine Delbecq à Dijon pendant dix ans, participe aux expositions de l’atelier ; une exposition personnelle à l’Office de Tourisme de Sombernon en 2001. En 2010, elle crée un blog-atelier d’écriture poétique : allerauxessentiels.over-blog.com avec quelques-uns de ses tableaux & dessins. Elle crée dans l’été 2016 un nouveau lieu de poésie personnelle, expérimentale : bleumouvantdelanuit.wordpress.com

En accord harmonique et tonal avec le poète Jean-Pierre Duprey qui avait du mal à se définir dans une biographie, elle suppose que sa vie est entièrement et de source sûre dans ce qu’elle écrit et peint.

Bibliographie sommaire :
  • Publications de poèmes & « ressentis de lectures » en revues numériques : Levure Littéraire n°2, 7, 11 ; Terres de femmes (Anthologie) ; Presque dire (atelier d’écriture « Tentatives d’écrire (son) Tel Aviv (à soi) ») ; Terre à ciel ; Paysages écrits n° 23 ; Ce qui reste ; Le radeau des Médusés (hommage aux migrants) ; Les Carnets d’Eucharis n°44 ; Revue Festival Permanent des Mots (Libres courts).
  • Publications papier : deux recueils collectifs: Danse avec les mots, 5ème concours d’écriture des Contes du jour et de la nuit, Editions Gens du Monde / Epingle à nourrice, 08/2014 et A la dérive, les naufragés du paquebot Monde, édité chez Amazon, 04/2015.
  • Le recueil Autoportrait à l’aimée paraît en novembre 2015 en version numérique aux éditions QazaQ : www.qazaq.fr
  • A paraître en mai 2017 : Fragments (de silence), chez TARMAC éditions, animées par Jean-Claude Goiri : www.tarmaceditions.com

Revue de poésie contemporaine

Suivez-nous

Abonnements

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à la revue et être averti de chaque nouvelle publication.

Rejoignez les 209 autres abonnés

Articles récents

Auteurs & artistes

Méta

%d blogueurs aiment cette page :