Revue de poésie contemporaine

Jument de la nuit

J

« Elle acte désor­mais dans sa mémoire une bonne fois pour toute que Night­mare en anglais, signi­fie au mot près : Jument de la nuit. Elle ne l’oubliera pas. »

Texte de Jas­min Limans
Pein­tures, papiers, sculp­tures de Cathe­rine Ber­nis

Lire la publication sur Calaméo

ou sur Issuu

Auteur(s) / Artiste(s)

Jasmin Limans

Né en 1978 à Perpignan, Jasmin Limans, travaille dans l'import/export de produits marocains il vit maintenant entre Blois, Marseille et Casablanca. Il a été publié la première fois sur Sitaudis (dans la rubrique « Apparition ») au cours de l'été 2017 puis en octobre de la même année dans les « Soliflores » de la revue Nouveaux Délits de Cathy Garcia. En 2018, il apparaît dans le numéro 10 du Cafard et dans le n° 24 et  25 de Lichen.

Catherine Bernis

Le parcours de Catherine Bernis commence tard. Bien qu'ayant développé des préoccupations artistiques très jeune, elle décide de se former comme restaurateur de tableaux anciens. Un métier qu'elle exerce pendant plusieurs années, en acquérant une profonde connaissance des matériaux, techniques et outils.

Elle abandonne progressivement la restauration pour se consacrer exclusivement à la peinture. A partir des années 90, elle expose régulièrement à Parie et à Limoges.

Son langage est alors consolidé : la matière devient substance de son travail, elle définit les formes, avec un accent particulier pour le blanc.
Le dessin et la figure humaine émerge de cette matière, pour finalement disparaître vers un niveau quasi abstrait.

Ses longs séjours sur l'Atlantique donne une tri-dimensionnalité à son travail, elle commence à utiliser de la peinture plus épaisse avec addition de charges, terre, charbon, sable, pigments, appliqués sur le support lui-même accidenté.
Ces nouvelles textures nous renvoient vers l'état naturel, végétal, fuyant l'artifice et la représentation.

Sur ces œuvres les plus récentes, sculptées sur papier, le volume et ses conséquences, comme les ombres et les vides, créent des territoires dépourvus d'échelles.

En parallèle à cette œuvre, Catherine Bernis tient un carnet qui est un laboratoire de travail indispensable à sa quête.
Amélie Aranguren

www.catherine-bernis.fr

Revue de poésie contemporaine

Suivez-nous

Abonnements

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à la revue et être averti de chaque nouvelle publication.

Rejoignez 204 autres abonnés

Articles récents

Auteurs & artistes

Méta

%d blogueurs aiment cette page :