Revue de poésie contemporaine

Lion

Epars - Vincent Motard-Avargues

Il tra­ver­sait des blocs d’histoire
tel une rivière frêle, sans lit
fil cou­sant les mor­ceaux chao­tiques.
Il tra­ver­sait aus­si une toile verte dans l’air,
ver­ti­cale — la sienne —
pre­nant soin de ne pas dépas­ser
son plan :
— si la tête ou un bras dépas­sait,
il pani­quait,
se reti­rait du cadre.
Ensuite joyeux
pour sa réus­site.

Mais ô, com­bien
son ombre de jeune lion
sur la terre blanche
lui man­quait !

Texte : San­da Voï­ca
Image : Epars, Vincent Motard-Avargues

HORS

Humain Vincent Motard-Avargues

Par la fenêtre : cou­leurs vives jusqu’au ciel.
Les der­nières nou­velles du monde : affo­le­ment.
On ne vou­lait pas de ça.
On s’y figeait.
L’avancement du mal
stop­pé
par des fleurs de glace
en bas sur la vitre.
Nous apla­tis,
jetés du cadre
dans le ciel.
Des nuages sépia :
la seule cou­leur libre !
Leur chant ad hoc
ren­dait la vie
enfin pos­sible.

Humaine.

Texte : San­da Voï­ca
Image : Humain, Vincent Motard-Avargues

 

Auteur(s) / Artiste(s)

Sanda Voïca

sur son blog, « Le livre des proverbes nouveaux », dans la rubrique « Présence ailleurs », des détails sur sa présence littéraire.
Initiatrice et rédactrice-en-chef de la revue « Paysages écrits ».

Vincent Motard-Avargues

Né le 15.06.1975, à Bordeaux où vit et travaille, compte, à son actif, quatre livres et cinq plaquettes publiés, ainsi que quelques participations à des revues / anthologies ; a créé la revue Ce Qui Reste, avant de la laisser vivre sa vie avec Sébastien de Cornuaud-Marcheteau ; diffuse des chroniques chez Recours au Poème & La Cause littéraire ; fait parfois des photos, des peintures & de la musique... et puis voilà.

Revue de poésie contemporaine

Suivez-nous

Abonnements

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à la revue et être averti de chaque nouvelle publication.

Rejoignez 184 autres abonnés

Articles récents

Auteurs & artistes

Méta

%d blogueurs aiment cette page :