Revue de poésie contemporaine

de corps inconnu

d

bau­druche sur
son lit de gou­dron
qu’on secoue tant et tant

celle qui
si floue n’était
ne sera plus dés lors

ses yeux grands fer­més
d’azur noir
n’ont plus peur du soleil

non
plus peur de rien
ni soleil ni son ombre

ses jambes absentes

épousent le sol
dur

jambes molles
sol dur
un

sait-elle seule­ment

éteint son œil

s’engouffre dans le mien

ses os infiltrent mes os

et son souffle vers quoi

rajoute le manque au manque

le vide au vide

elle
tranche le vif

un der­nier fil

une infâme boue brune

dégorge ses pro­messes

coule sa chair liquide
au bord de la mer

et bien
tout est consom­mé
le jour s’affaisse

d’avoir été

quoi ?
au juste

cloué je suis cloué

mar­tèle en tête

elle
tue l’enfant
qui demeu­rait
à force de clous

c’est l’incertain gran­dir
qui meurt de sa mort
à elle

de corps incon­nu

qu’est

ce qui
tant
coule

en moi
de si peu
d’elle

et quoi?
main­te­nant

de tout ce temps
la somme
à batailler sans armes et
sans plus d’adversaires

alors
on meurt sans rimes
ni rai­son
bau­druche ain­si

Auteur(s) / Artiste(s)

Rodrigue Lavallé

Lyonnais d'adoption, Rodrigue Lavallé est conseiller d'insertion professionnelle.

Il a publié des textes dans une vingtaine de revues de poésie contemporaine (N47, Nouveaux Délits, Levure Littéraires, Terre à Ciel...).

A paraître
  • hors soi, penché, éditions Eclats d'encres, octobre 2014
  • Quelqu'un peut-être (prix Créatures 2014), éditions Créatures en 2015

Revue de poésie contemporaine

Suivez-nous

Abonnements

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à la revue et être averti de chaque nouvelle publication.

Rejoignez 184 autres abonnés

Articles récents

Auteurs & artistes

Méta

%d blogueurs aiment cette page :