Revue de poésie contemporaine

Éveillez-vous !

É

 

I

Il nous fau­dra
Prendre de la hau­teur

Même si l’hirondelle ne pré­sage plus du prin­temps

En liber­té
Quelques fleurs dans le jar­din
Jettent à mon regard un der­nier éclat déso­lé

J’ai peur de vos peurs
Portes qui se ferment

Vos cœurs en balus­trade
Se mépri­sant eux-mêmes

Empor­tés
Par les rumeurs qui prennent corps

Vous navi­guez aveu­glé­ment sur un océan de haine

II

À tra­vers nos délires
Nous ne sommes plus rien

Moins que pierres et plantes ou bêtes de somme

« Avoir conscience est plus qu’une dou­leur confuse »

Par­fois la lune sous l’orage qui gronde
Com­mence à être réelle

Éveillez-vous !
Avant que je ne m’endorme

Il y a la langue

Les yeux tou­jours bais­sés

Pleins de trous vides de mémoire
Et cette peur du noir

Tous ces matins esca­mo­tés au réveil
La fatigue dans les os et la frus­tra­tion du silence

Comme tout le monde
Qu’on finit par s’y faire

Sans dire un mot…

À trop comp­ter les minutes
À force d’oublier sans le pou­voir
Tu t’abandonnes aux chi­mères
Dans une inter­mi­nable fuite vers nulle part

Il ne suf­fit pas d’allonger le bras
Pour tou­cher du doigt le bleu du ciel

Ni ravin assez pro­fond
Pour y jeter les pires soli­tudes

Allu­mer toutes les lampes
Les éteindre une par une
Pour s’habituer à la nuit

Je ne suis que cette infime ten­dresse

Qui se dresse dans la pénombre des maux
Pour être encore un ins­tant près de vous
Et me sen­tir vivant

Je lève le poing
M’accroche à mes rêves
Avant que la nuit se lève

Textes inédits extraits du manus­crit « Ten­dresse de la pénombre »

 

Auteur(s) / Artiste(s)

Richard Taillefer

Je suis né un 21 avril 1951 à Montmeyan, un petit village du haut Var, au pied des gorges du Verdon.
J’ai passé mes 20 premières années à Marseille.
Certificat d’étude, un CAP d’ajusteur en poche, un BT en fonderie.
« On n’échappe pas à la vocation de son nom ».
En 1972, je rentre à la SNCF comme conducteur de train au dépôt du Charolais situé à Paris.
Retraite en 2001. Entre temps, activités syndicales et de 1998 à 2014, trois mandats d’élu à la fonction de « maire adjoint délégué à la culture » dans la ville de Savigny-le-Temple 77
En 1981, création d’une association en poésie et d’une revue « Poésimage » 34 numéros.
En juillet 2014, création avec quelques amis, du festival « Montmeyan en PoéVie »
9 livres dans la mouvance de la PoéVie. Dernier ouvrage publié : L’éclisse du temps 2013/Editions Dédicaces.
Quelques textes accueillis en revues « papier ou sur la grande toile du net « : Poésimage, la Sape, Décharges,
Comme en Poésie, la Grappe, Recours au Poème, Capital des Mots, Cahiers Froissart, poesiemuziketc,
Larencore.blogspot, Francopolis, lesmotsplusgrands.over-blog, revuelandes, leveedencre, Omnigraphies, Anthosuballix.canalblog, Biendesmotsencore, les-tas-de-mots, Sipay …
Anthologies : S’il vous plaît, dessine-moi un poème, Éditions Hauts de Franc, Poètes pour Haïti, Éditions L'Harmattan. Visages de poésie, Jacques Basse, Tome 6, Éditions Rafael de Surtis. Vague de poètes en Méditerranée, Jacques Basse, Éditions Rafael de Surtis

Revue de poésie contemporaine

Suivez-nous

Abonnements

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à la revue et être averti de chaque nouvelle publication.

Rejoignez 200 autres abonnés

Articles récents

Auteurs & artistes

Méta

%d blogueurs aiment cette page :