Skip navigation






Petits bonds vers le vide




une petite
descente
en rappel
droit dans
l’existence





Poème d’un bouseux à une mouche




d’ici fiston
tes panards
c’est les monts
les bagnoles
c’est des mouches
et le village
juste une petite
bouse de vache





Exercice d’évacuation en cas d’interruption gravitationnelle




sous une nappe
phréatique bleue
le gazon pendouille
les arbres aussi
ils baignent dans
le flot des photons
très lentement
un rêveur se laisse
couler dans le ciel




L’homme qui fumait les soirs d’été




certains soirs d’été
l’orage s’en retourne
avec son édredon
de cumulonimbus
qui se laisse glisser
sur l’arête dorsale
du massif de Belledonne
et la ville s’endort
toute rose sous les nues
alors qu’un peu plus haut
dans la vallée une gorge
inspire une brise légère




Simple promenade au bord du lac




un type faisait du kitesurfing
sur des reflets orange
les montagnes étaient bleues
j’ai pêché une tong
on a vu une famille de cygnes
on a croisé un moine bouddhiste
qui écoutait des chants
sur sa tablette puis un genre
d’Iroquois souriait à la vie
nous on allait vers notre hôtel









Perrin Langda est né en 1983 et vit à Grenoble. Son premier recueil, L’Aventure de Norbert Witz’n Bong !, est prévu pour septembre 2014 aux éditions « Les Tas de mots ». Il prépare d’autres recueils, comme Crétin des Alpes, dont les textes ci-dessus sont extraits, et a publié de nombreux textes dans des revues comme « Métèque », « Mauvaise graine », « Traction-Brabant », « Comme en poésie », « Cohues »…

Son blog : http://upoesis.wordpress.com.






%d blogueurs aiment cette page :