Revue de poésie contemporaine

Tunnel & autres poèmes

T

Tunnel

Pol­lué
de bruits,
de bris
d’images ;

long,
inten­sé­ment long
le sen­ti­ment
(creu­sé

dans l’argile
d’un jour)
de ne pas en voir
le bout.

Alchimie du dimanche

Voi­là, c’est l’heure.
Y aller
au bou­lot,
au char­bon –

bour­don,
mine
de plomb –

Pas envie d’entendre
aujourd’hui leurs
plaintes,
demandes,
délires.

Pour­vu que ce soit
entre eux et moi,
non un mur bien sûr,
mais comme –

abeille,
mine
de plume –

une grille de lec­ture
assez sou­ple­ment robuste
pour fil­trer,
allé­ger jusqu’au soir

leurs par­fums les plus sombres,
leurs échos les plus forts,
sur ma peau

à fleur de paroles.

Nage libre

pour Jeanne

 

Suivre ton sillage,
ta lon­gueur d’onde,
t’encourager –

émo­tion simple,
car­ré,
autour du rec­tangle –

t’y sen­tir
dans ton élé­ment,
à l’instar
de moi,
à l’instant,

en nage libre
au fond de mes pen­sées.

Pour que rien

pour Elliot

Chaque jour,
sur le che­min,
au retour de l’école,
tu glanes
ton lot de feuilles, brin­dilles,
quel­que­fois aus­si
un bout de branche.

Pen­dant un cer­tain temps,
elles en rejoignent d’autres,
dis­sé­mi­nées dans le garage,
puis,
par néces­si­té ou autre,
arrive le jour où…

mais…

chuuut…

pour que rien
ne s’écroule
et parce que bien assez vite
tu sau­ras les lire,

mes silences.

Ou pas

Ma ville
en son cœur
pos­sède un som­met :
un tas de pierres
agen­cées de manière
spi­ri­tuelle.

Par­fois,
une cor­dée
d’oiseaux se pose
un bref ins­tant,
puis retourne,
en grand sei­gneur,

aux cieux.

En contre­bas,
pas plus gros qu’un point
d’orgue,
éga­ré dans une poi­gnée
de secondes,
un trou­peau d’hommes.

Par­fois,
des têtes
se lèvent
et les pour­suivent
en pro­fondes prières

ou pas

Auteur(s) / Artiste(s)

Morgan Riet

Est né en 1974, à Bayeux, dans le Calvados.
Il y réside toujours.
Il est l’auteur de :

  • Lieu cherché, chemins battus (éd. Clapàs – 2007),
  • En pays disparate (même éditeur – 2010),
  • Midi juste environ (mini-plaquette fabriquée à la maison – 2011),
  • Du côté de Vésanie, illustré par Matt Mahlen (éd. Gros textes – 2012),
  • Ça brûle (-36° édition – 2012),
  • Quelque chose, photos de David Lemaresquier (éd. Les Tas de mots – 2013),
  • Vu de l’intérieur, illustré par Hervé Gouzerh (éd. Donner à voir – 2013),
  • Sang & diesel, (Éditions Clarisse).

Son blog : http://cheminsbattus.wordpress.com

Revue de poésie contemporaine

Suivez-nous

Abonnements

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à la revue et être averti de chaque nouvelle publication.

Rejoignez 184 autres abonnés

Articles récents

Auteurs & artistes

Méta

%d blogueurs aiment cette page :