Revue de poésie contemporaine

Escalier névrosé… (et autres poèmes)

E

Esca­lier névro­sé
Qui ne mène nulle part.
Le pied tombe d’une main,
Qui elle-même tombe d’une hanche,
Un éven­tail coor­don­né au vent
Attache les nuages
Aux cieux.

La nuit crache ses pou­mons,
Des enfants entonnent une prière,
Une mygale perd ses pattes.

Je vois l’escalier s’enterrer,
Des étoiles aux cha­peaux dorés
Me saluent.

Pas­sant toute ma vie à per­cher des arbres dans les chats,
Le tom­beau escar­gote,
Un lièvre vit dans ma cage tho­ra­cique,
La nuit m’allaite de ses mamelles lunaires,
Un rail me tra­verse,
Le train roule,
Le tom­beau avance,
Je fini­rai dans les bras d’une mère ou d’un objet,
Le lit se refait,
Je suis repo­sé.

Chat déli­cat posé sur le torse d’un vieillard.

Les étés ont un goût d’anciens temps,
Quand on cueillait les mar­gue­rites
Dans un jar­din
Grand comme un œil de cyclope.
On était bien,
Pas­sant du soleil au nuage,
Les avions s’empressaient de ren­trer,
Ma mère pré­pa­rée le dîner
Et l’on enten­dait les cigales
Mou­rir, étouf­fé par des queues de lézard.

Le temps pas­sait devant moi avec son bras
Fait de mil­liers de kilo­mètres,
Je médi­tais sur les choses,
La véri­table nature d’une table, d’une chaise,
Et puis Dieu dor­mait,

Pour une fois.

Auteur(s) / Artiste(s)

Mickael Berdugo

J’ai 25 ans, je suis étudiant aux beaux-arts de Versailles. Je pratique la poésie depuis une dizaine d’années.

Je fais aussi de la peinture, de la photographie et de la vidéo.

Mon blog : bakurael.blogspot.com

Revue de poésie contemporaine

Suivez-nous

Abonnements

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à la revue et être averti de chaque nouvelle publication.

Rejoignez 202 autres abonnés

Articles récents

Auteurs & artistes

Méta

%d blogueurs aiment cette page :