Skip navigation






Poèmes extraits d’un recueil inédit Poètes






Le livre du temps


A Sylvestre Clancier



La lumière chuchote à l’oreille des fenêtres. Elle dit les heures passées devant la page. Cette voix en nous qui se lie aux saisons dans un entrelacs d’herbes et de gouttelettes.












Femme à la terrasse


A Cécile Oumhani



Sous le feuillage me parvient parfois le bruissement léger de la mer. Les mots secrets de grand-mère. Assise à la terrasse d’un café, les oiseaux m’interpellent, me parlent de leur cité.












A voix basse


A Charles Juliet



Je me jette dans la nuit, dans la crainte du voleur de poème. Comme un corbeau, la nuit étend ses ailes, dissimule les sourires sous les cailloux. Mais avec mes mots, j’allume la lune dont les rayons tracent mon chemin.












Paysage d’eau


A Marie Sunahara



Devant moi le bleu immense. Ciel ou mer, on ne sait. Juste la couleur et l’effleurement d’une aile. Comme un poème, léger, envoyé à l’autre bout du monde.












Pierre et poussière


A Nimrod



D’une pierre je rebâtirai ma maison d’enfance. Elle s’élèvera comme un menhir, solide face au vent. Et sur la table en bois de la mémoire se déposeront les poussières de mots soufflés par mes ancêtres.












L’arbre la nuit


A Vénus Khoury-Ghata



Quand tombe la nuit de vertige, quelques branches s’étirent dans un bâillement silencieux. Aux racines, les orties piquent comme les mots dans un livre.










Née en 1976 à Paris, Lydia Padellec est poète, haïjin, plasticienne. Passionnée par les livres d’artistes, elle a créé en 2010 les éditions de la Lune bleue consacrées aux poètes et artistes contemporains. Plusieurs publications en revues et anthologies en France et à l’étranger. Ses derniers recueils parus : La maison morcelée (Le bruit des autres, 2011, Prix PoésYvelines des Collégiens 2013), La mésange sans tête (Eclats d’encre, 2012), Sur les lèvres rouges des Saisons (éditions de l’Amandier, 2012), Et ce n’est pas la nuit (éditions Henry, 2013), Entre l’herbe et son ombre (éditions Henry, Prix Trouvères des Lycéens 2014), Et la poussière tremble comme une petite fille (La Porte, 2014) et Un doigt sur les lèvres (haïkus, éditions unicité, 2014).


http://surlatraceduvent.blogspot.fr/






%d blogueurs aiment cette page :