Skip navigation






COMME DESCHANEL




Allez courage
Saute du train en marche
Du ronron pseudo-scripté
De la routine de la fonction
Et pars explorer
Le grand Loiret du libre rire
En bonnet de nuit
Les pieds propres




MONSIEUR ET MADAME BUSQUE ONT UN FILS




Un poème est une embuscade
On comprend tout de suite de quoi il s’agit
Il met les yeux en face des trous
Désarme
Dépouille
Et mange nos oreilles




COMMENT ÇA IL EST PAS FRAIS MON POISSON




Du poisson emballé
D’un journal
De l’année 2xxx
Annonçant la généralisation
De la bio-diversité
Sur les planètes extérieures
Au système solaire




COOL DINDON




Une tranche de salami
D’un genre nouveau
Concentre tout le règne animal
Et végétal
En une bouchée
C’est l’appropriation ultime
Une autre tranche
Concentre le temps
Et le hors-temps
Mais elle est aussi dure à attraper
Qu’un dindon sauvage
Qui coule




POLLUTIONS NOCTURNES




L’été au Japon est chaud et humide
je dors sur un oreiller
Enroulé d’une serviette éponge
Qui recueillera les quelques heures
De sueur
Et d’histoires de fou
Au réveil il faut se dépêcher de l’essorer
Pour ne rien oublier
Du jus de nuit déchargé









Infra-poète, théréministe et artiste fumiste à ses heures, Julien Bielka est né en 1982 et vit actuellement à Tokyo. Il co-anime la revue Archimou (archimou.weebly.com) et a publié en 2013 « Kukur Kulfi » aux Éditions de la Vachette alternative, collection 8pA6. A également publié dans les revues suivantes : Sitaudis, libr-critique, les Cahiers de Benjy, Silo (blog de Lucien Suel), BoXon, La Revue des Ressources, Népenthès…






%d blogueurs aiment cette page :