Revue de poésie contemporaine

Sentier (et autres poèmes)

S

 

SENTIER

Un sen­tier, un éclair
Pas­sage obli­gé
D’un vieux san­glier
Per­du dans la forêt
Frousse corse
A deux doigts
D’un abîme
Intros­pec­tif
Com­ment faire
Pour reve­nir
en arrière
quand le manche
est jeté
après la cognée
du bûche­ron
de l’Alta roca
qui n’a peur
que du diable.

 

MONSTRE DE METAL

Monstre de métal
Calme Lévia­than
Plein de bagnoles
Et de tou­ristes
Lent sur l’eau
Majes­tueu­se­ment
Dor­meur du râle
Des voya­geurs
Que la joie
Ecla­bousse.
Une étoile métal
Le guide dans la nuit
Vers un port
A la mine réjouie
Qui attend
Bras ouverts
Qu’il vienne
L’embrasser
Sur la bouche.

 

BALLADE

Dans le che­min creux
De la vacance
Marche le bon­heur
En robe de thym frais.
Pierre qui roule
Cre­vasse d’eau
Le ciel s’envole
Par-des­sus le mur.
Dans le sillage
En révi­sion
De la mai­son
Cre­vasse sans fond.
Là par hasard
Un petit poète
Trie les pierres
Des aiguilles
De Bavel­la.
Tout en haut
De l’armoire
La chouette
En che­mise de nuit

La cha­loupe bord de l’eau
Arrive à l’heure des aven­tures
Pleine de vent et de fureur
Elle frôle les bateaux
Rameurs en mar­cel
Les mate­lots du men­songe
Sabordent tous leurs rêves
En culti­vant la rumeur
De l’île per­due en pleine mer.

Pas peur
De la mort et des anges impos­sibles de la fin des temps
Pas peur
Des avions-sui­cides télé­gui­dés par la mau­vaise pen­sée
Pas peur
Des bar­ri­cades sans ser­vants du par­cours des pauvres
Pas peur
Des envoû­teurs de rêves qui dorment sur des clous
Par peur
Des cas­tra­teurs de maïs qui se trompent sou­vent de cible
Pas peur
Des sni­pers embus­qués qui me visent au cœur
Pas peur
Des sol­dats en nui­settes dont les gre­nades foirent
Pas peur
Des sor­ciers de la parole muets comme des carpes
Pas peur
Des glan­deurs en tout genre sans genre défi­ni
Pas peur
Des pirates impli­qués dans les mœurs en rup­ture
Pas peur
Des prê­cheurs du faux gras­se­ment rétri­bués
Pas peur
Des masques d’halloween en pâte de car­ton
Pas peur
De ceux qui me tra­hissent sans mau­vaise pen­sée
Pas peur
Des femmes de triste vie qui veulent m’épouser
Pas peur
Des géo­graphes de l’absurde qui relookent les champs
Pas peur
Des plé­ni­po­ten­tiaires véreux qui tra­hissent leur mis­sion
Pas peur
Des poli­tiques d’opérette qui nous refilent du vent
Pas peur
Des grands prêtres sans cha­pelle dont la foi erre folle
Pas peur
Des ami­tiés de sables qui s’effritent à l’ouragan
Pas peur
De l’assassin dis­cret qui sème son Adn à la ronde
Pas peur
Du flic de coin de la rue plan­té en pleine ave­nue
Pas peur
Du lait qui déborde à la flamme des aven­tures
Pas peur
Du loup qui se mord la queue en tour­nant la mani­velle
Pas peur
Des méde­cins de l’impossible qui char­cutent la mon­tagne
Pas peur
Des navires en cale sèche qui veulent s’acheter des jambes
Pas peur
Des doua­niers de la débauche en tenue de gau­chos
Pas peur
Des tore­ros furieux qui ont per­du leur queue à la place du tau­reau
Pas peur
Des proxé­nètes notoires qui rem­placent leurs gagneuses
Pas peur
Des fonc­tion­naires d’un soir à peu près ren­floués
Pas peur
Des géné­raux d’opérettes qui ont mis leurs galons dans la confi­ture
Pas peur
Des rou­tiers amé­ri­cains de la route 792 bis en panne
Pas peur
Des monarques de ves­pa­sienne qui ne se sentent plus pis­ser
Pas peur
Des che­vreuils lan­dais un soir d’hécatombe

Auteur(s) / Artiste(s)

Jean-Pierre Lesieur

Naissance à Paris dans le Marais en 1935. Mécanicien moteur avion puis instituteur et directeur d’école.
Participe à la fondation de la revue LE PUITS DE L’ERMITE, avec les poètes Jean Chatard ; Robert Momeux, Michel Héroult, Suzanne Le Magnen, Guy Malouvier, etc.
Crée la revue LE PILON et fait paraître 28 numéros dernier numéro paru hiver 82. De conception artisanale et entièrement composée à la casse, tirée sur une ronéo.
Crée la revue COMME EN POÉSIE en 2000 et continue la publication actuellement. 49 numéros parus.
Vit depuis quelques années dans le sud ouest de la France à Hossegor où il anime le Garage aux poèmes. (lecture gratuite de poèmes et présentations de poètes, l’été des poètes à Hossegor)

BIBLIOGRAPHIE
Premiers pas, Jean Grassin éditeur 1959
L’envers de la lorgnette, A Pierre Jean Oswald éditeur, ouvrage pilonné suite aux ennuis judiciaires de l’éditeur pour avoir aidé la rébellion algérienne. 1961
Manuel de survie pour un adulte inadapté, Guy Chambelland éditeur.1973
L’O.S des lettres, l’Athanor éditeur ouvrage pilonné par faillite de l’éditeur.1975
Ballade bitume, Le dé bleu éditeur. 1985
Un couvercle dans le bol, coédition Décharge Quintefeuille 1983
Petit plus, numéro 43 de la revue Travers directeur Philippe Marchal 1991
Suzette, autoédition comme à la maison, 1994
Dérisoire, journal 35/45 autoédition comme à la maison.1996
Dérisoire, journal 35/45 en feuilleton dans la revue Décharge 1996
L’animal poétique et ses munitions, éditeur Gros textes 1998
Infarct, autoédition comme à la maison 1999
Infarct, parution en Polder dans la revue Décharge 1999
Olga saudade for ever, éditeur Gros textes 2000
Manuel de survie pour un adulte inadapté, deuxième édition remaniée, éditeur Gros textes 2003
Mon papa m’a dit, supplément à la revue comme en poésie.2004
L’O.S des lettres, deuxième édition remaniée éditeur Gros textes. 2005
Le mangeur de lune, dérisoire journal d’un petit poète, Comme en poésie/les amis du lac 2006
L’animal poétique et ses munitions,2ème édition remaniée et augmentée Gros textes 2008
Zébane Fanfreluche, un doudou au fond d’un sac de dame 2008 éditions de l’Atlantique. avec 33 croquis par Flam.
Minute papillon avec croquis rehaussés par Flam comme en poésie 2010
Portes ouvertes ou rouges, essai théâtre/poésie Gros textes 2010
Triple A, poèmes fric, comme en poésie 2011
Saga des pronoms IL/ELLE, l’amour n’a pas d’âge. Comme en poésie 2011
Faits divers, poèmes policiers, Comme en poésie 2011
Ne pas oublier, aphorismes comme en poésie 2013
Jean-Pierre Lesieur, artisan, écriveur, revuiste. Comme en poésie 2013
Lesieur écriveur artisan revuiste tome 1 comme en poésie 2013
Lesieur écriveur artisan revuiste tome 2 les années Pilon comme en poésie 2014
2013 pensées, aphorismes, réflexions, conneries, pataquès, ruminations etc. Comme en poésie 2014
Nombreuses participations en revues.
Poésie 1 la nouvelle poésie française 1980
Anthologie les deux Polder de la revue Décharge.
La nouvelle poésie française, de Bernard Delvaille Seghers éditeur.1977
Anthologie poèmes vitraux aux éditons de l’école des loisirs.
L’année poétique 2005 et 2007 éditions Seghers/Lafont

 

Revue de poésie contemporaine

Suivez-nous

Abonnements

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à la revue et être averti de chaque nouvelle publication.

Rejoignez 184 autres abonnés

Articles récents

Auteurs & artistes

Méta

%d blogueurs aiment cette page :