Skip navigation

 

Absence t’étreint de silence
Seuls quelques gestes accompagnent ton mutisme
Dans le bruit du vide qui emplit ton attente
Bougent les heures, les saisons
Elles t’abstiennent de toute présence
Pendant que sur le fil de la mémoire t’éventrent tes souvenirs d’éclairs

 

Chant dénué de clarté
Bras lancés à la cantonade
Sur la plaine verte de mars
S’échouer aux nuées vespérales
Une déchirure qu’apaise la blancheur ouatée du phrasé
Ci-gît debout la fin du dit

 

Épuiser les jours d’errance
S’y enraciner au trouble du soir
Une attention inattendue et bruyante
Essouffle tout espoir d’ennui
Qui zèbre les rires inassouvis
Sous le regard accouplé au geste


Gérard Leyzieux

Né en 1953 à Rochefort sur mer, Gérard Leyzieux écrit principalement de la poésie. Primé à plusieurs concours français et internationaux, il publie ses textes dans des revues imprimées tant en France qu’à l’étranger (Canada, Roumanie). Il publie ses mots modelés à l’émotion dans la mobilité du son également sous forme électronique dans les revues comme Paysages écrits n° 16, la revue des nouveaux délits (Soliflore n°13) et contribue régulièrement aux sites www.le-capital-des-mots.fr et  http://www.refletsdutemps.fr

%d blogueurs aiment cette page :