Revue de poésie contemporaine

Aube / Mes nuits / Tu es devenu poème

A

 

« Tu es deve­nu poème
Ton corps est limi­trophe
Ton corps est deve­nu comme
Une der­nière strophe. »
Poème d’Evelyne Vijaya

1 – Aube

Il y avait encore de l’aube dans mes pas
Une aube frois­sée qui se levait à peine
Décou­vrant une marche frus­trée et pei­née
Nous étions ivres d’une ivresse saine.
Dans quel cré­pus­cule allions-nous tom­ber?
L’écriture nous menait au bal­bu­tie­ment
Des paroles et des mots au creux du ventre
Lais­sez nous avor­ter nos aubes pro­chaines.

2 – Mes nuits

Mes nuits sont des nau­frages
Je tangue de Ports­mouth à Le Havre
Je dors dans le vague et la rage
J’échoue dans l’aube qui me nargue
Com­bien de nuits vais-je me lais­ser dépor­ter?
Tant d’océans et de mers
Qui ont déci­dé de me prendre et m’emporter
Il reste tant d’écumes et d’amer…

Mes nuits sont des nau­frages
Je tangue de Cork à Brest
Je me retiens avec force mal­gré l’âge
Je suis au matin seule­ment ce qu’il me reste
Com­bien de gens m’ont lais­sé dans ce vent?
En bri­sant mes aubes et en par­tant
Sans deman­der des nou­velles de mes ciels
Sans deman­der des nou­velles de mes res­tants…

3 – Tu es devenu poème

Tu es deve­nu poème
Ton corps est rayé
Par tant d’écritures.

Tu es deve­nu poème
Ton ventre est rimé
Par tant de fis­sures.

Tu portes trop de vers
Dans tes inté­rieurs
Des mots d’été ou d’hiver
Qui n’ont plus d’extérieur.

Tu es deve­nu poème
Plus per­sonne ne te lit
Tu es en voie d’extinction
Dans les vases de la nuit.

Tu vas finir dans les marges
D’un car­net bien refer­mé
à peine une pous­sière et le voyage
De la lec­ture à l’oubli affir­mé.

Tu es deve­nu poème
Tu es embras­sé et croi­sé
Par des lignes incer­taines
Un che­min mal aimé.

Tu es deve­nu poème
Ton corps est limi­trophe
Ton corps est deve­nu comme
Une der­nière strophe.

© Pho­to de José Wat­te­bled

Auteur(s) / Artiste(s)

Evelyne Vijaya

Jeune auteur née en 1986, Evelyne Vijaya était passionnée d'écriture et de poésie depuis son enfance. Elle a remporté plusieurs concours de nouvelles, et a publié un recueil de nouvelles aux Editions de l'Harmattan, et un roman. Diplômée d'un Master de Lettres à la Sorbonne, elle a écrit sur les thèmes de la mélancolie, de l'écriture, et de la quête de soi.

Evelyne Vijaya nous a quittés en mai 2016, des suites d'une longue maladie.

Son blog reste disponible : www.evelyne-vijaya.blogspot.fr

Revue de poésie contemporaine

Suivez-nous

Abonnements

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à la revue et être averti de chaque nouvelle publication.

Rejoignez 202 autres abonnés

Articles récents

Auteurs & artistes

Méta

%d blogueurs aiment cette page :