Skip navigation






Chemin de brise




Une nouvelle voie
aux traverses chavirées
sur le bas-côté de la vie

Un chemin de brise
déhanche les ombres passantes

La mer semble vouloir
tout effacer
tout étouffer
à en faire bruisser les galets
Vois comme les vagues flanchent

A la charnière de l’aube
qui hante la nuit de qui ?

Quelque chose de toi
partout dans la lumière
de l’obstinément printemps











Cicatrice




Chaque jour
Un mot comme un pas
J’écris La bruyère rouge rampe
A fleur de pierre
Chaque jour
Un mot comme un pas qui s’éloigne
Les palmes de fougères écarquillent la brume
Liseré d’horizon où tu te dissipes
Je gratte alors
Je gratte la cicatrice
C’est un pas qui revient et ça ne fait pas mal
J’écris Matin de soie
C’est un chemin de houle
C’est un micro-climat
Il pleut vif au soleil











Plouf




Les mots lâchés comme des cailloux
Dans le puits béant de ta nuit
Leurs ondes se propagent
Encyclies de poème
que les parois absorbent
De la margelle où je me tiens
C’est ce que je ne vois pas

Un peu de ciel, il y aura bien
L’eau à ma bouche











Oraison




Une fois désossées les choses
Que l’on se bavarde seul
Dans la tête
Que reste-t-il
De tous ces mots que l’on rature
De toutes ces froissures dans nos états de l’âme ?
A peine formulée
Toi et Toi
Flammes follettes











Trio




Il est des silences précipités que rien n’arase
La lumière me tient en joue
Rémanente, chargée de joie
Je ne bouge plus
Réfugiée dans cette part d’exil qui est tienne

Attablés tous les trois
Ton silence, la lumière et moi










Naissance au Vietnam en 1960, enfance en Afrique, paysanne durant 30 ans dans les Alpes de haute-Provence.

Quelques-uns de ses textes ont été publiés dans diverses revues de poésie comme La Barbacane, Le Journal des Poètes, Ecrit(s) du Nord, La Cause Littéraire, Le Capital des mots, Incertain Regard, Revue 17 secondes.

Son blog Volets ou vers






%d blogueurs aiment cette page :