Skip navigation






Il te faut
Oter
La rouille

Des mots
Pour qu’ils
Sortent

De
Ta gorge

Comme

Un air
De printemps










A quelques pas de
L’envers
De toute chose

Tu n’es plus

Qu’un point
Perdu

Comme un arbre
Sans racines

Incliné
Vers l’abandon











Dans l’attente
D’un point de repère

……………………….Tu la cherches à tâtons
Cette amarre sans visage

Tu te coucheras
Dans le fracas
Du mouvement

Rythmant le cœur
De ceux qui
Comme toi
N’ont pas
D’horizon
Spécifique










Tous ces sillons
Vont
Vers là-bas

Un semblant de jour

Surgit
La voix
Elle porte en elle
Assez de néant

Pour déterminer
Quelle sera ta nuit

Tu iras
Avec ceux qui ne sont plus
Ici







Christophe Bregaint est né en 1970 à Paris, où il vit toujours. Il a publié dans les revues : Decharge, Le Capital des Mots, Les tas de mots, Traction Brabant, Le Cafard Hérétique, Paysages Ecrits, Incertain Regard, Revue Créatures….





Son compte sur Facebook : https://www.facebook.com/ChrisBregaintpoesiemuziketc






%d blogueurs aiment cette page :