Revue de poésie contemporaine

Polas (extraits)

P

« Du bois des livres
Se dit à l’autre
Le pouls de nos vies
L’absence… »

 

Poèmes de Caro Mennesson Llerena

Sous l’écorce
Approcher
Le battement des autres

Sur l’ourlet des vagues
Transparent
est l’écheveau des choses dites

*

Dans le ventre chaud
Des livres
Un enfant dort

*

Du bois des livres
Se dit à l’autre
Le pouls de nos vies
L’absence…

*

A Jules

Une journée
De glaise divine, d’enfants
Mains sales, cœurs purs.

*

Paume brûlante contre le pain neuf
Marcher
Sous des saules étoilés

*

Maille après maille
Détricoter peurs et joies.
Les jours claquent au vent.

*

Ma peau ne s’accroche plus
Aux instants rugueux et indociles,
À la caresse des bouleaux blancs.

*

Lessiver ma vie
à une mer râpeuse,
les doigts tâchés d’encre.

*

Sous la langue,
le miel des jours.
Un feu dort.

*

Là, un vin blanc
Amer comme
Une larme

*

Garder en bouche
Un goût de réglisse fondu.
Nuit

*

L’hiver seul chante.
Le pli des jours ordonné
De l’exil.

*

Nuit hachée.
L’odeur blanche de la neige est inutile
Contre les soubresauts du monde

*

Noël
Dieu, au point de croix,
A rapiécé mon âme.

*

Derrière la vitre,
La pluie et les rêves.
L’horizon se creuse.

*

Au bord de mes paupières
Perle
Le ressac

Auteur(s) / Artiste(s)

Caro Mennesson Llerena

J’écris depuis… des années. Poèmes entre lesquels s’invitent des histoires, jusqu’à ce que la fiction prenne le pas sur l’écriture poétique. Quelques prix, quelques publications et surtout des rencontres, des ateliers d’écritures qui amènent à la création d’un journal publié trois fois l’an de nouvelles courtes avec le concours de photographes et dessinateurs. Une sélection. La volonté d’être francophone et aller vers d’autres terres d’écrit. Se frotter à d’autres imaginaires. Là, la part collective. Ici, la part personnelle a des projets ancrés dans une double filiation latine, plus précisément franco-péruvienne et française, bien qu’une France en lisière de Belgique et déjà autre. Un carnet de voyage latino-américain à plusieurs mains, des chroniques qui marquent le passage de la ville, l’urbs bruyante, à la campagne. Des contes, des poèmes. Du travail sur la forme brève, pour laisse la place au mot, à la poésie et au lecteur. Au dehors, une vie comme tant d’autres, lignes droites que le destin heurte parfois ou adoucit. Des projets, pour certains déjà bien entamés, livres pour enfants, recueil, un roman en construction. Des ateliers d’écriture à quatre mains pour inviter d’autres au plaisir d’écriture. Et toujours l’interrogation sur l’écriture et sur ce qu’elle transmet, émotion et lien avec l’autre. Le nord de ma boussole. Ou le sud.

Revue de poésie contemporaine

Suivez-nous

Abonnements

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à la revue et être averti de chaque nouvelle publication.

Rejoignez 172 autres abonnés

Articles récents

Auteurs & artistes

Méta

%d blogueurs aiment cette page :