Skip navigation






Détrempe




Le temps qu’il fasse jour
Et trouver que c’est beau
Beau à lier
Et faire chou blanc
De page
Blanche
Mensongère
Mouvant le fil
Et sa toupie
L’aube
Ce menu
Fretin
Lueur
Du
Jour
Et
Sauce
Caresses
Tic
Tac
Tic
Tac
Remonter

La fastidieuse mécanique !











Midi convergent




Sandwich au poulet
Des frites, des frites
Trois olives vertes et mon voisin de table
Il voulait engager la conversation et moi pas
Alors, c’était du feu
Je lui donnai du feu
Et c’est parti
Pour la diététique
Le temps qu’il fait
La circulation en ville
La ville qui ne désemplit pas…
Je l’écoutais, l’écoutais
Jusqu’au bout
Jusqu’à ce qu’il n’y eût
Plus rien à écouter
Plus de diététique
Plus de ville
Plus de débit
Plus de voisin de table
Rien
Que mon sandwich au poulet
Toujours inentamé
Traînant-là sur la table
Et moi repu
Hoquetant péremptoire

Je l’écoutais, l’écoutais
J’avais très faim.











Guignol




Silence étale
Voici venir l’océan.
Canne courbe
Et fil tendu
Voici mordre l’océan.
J’écoute résigné
L’aube bêlant aux avoines
Sortir ses coqs.











Apostilles




Tant que je marche
Tant que reluisent mes souliers
Dans la pénombre
J’aurai toujours
La conscience tranquille.









Aziz Zaâmoune
Journaliste
Originaire de Meknès, vit et travaille à Rabat – Maroc
Publie textes et articles dans les revues et sur le net (Traction-Brabant, Comme en poésie, Arpa, Phoenix, Terre à ciel, Lieux-dits…)






%d blogueurs aiment cette page :