Skip navigation






naître
d’un brasier

le ventre d’une mère

sentir
le souffle chaud
de l’air
sur sa peau neuve

dès l’aurore
tout est fièvre

incendie

vivre brûle












« ôte-toi
de mon soleil »

et sois
la proie
de l’ombre

regarde ton
corps qui s’étire

sais-tu
seulement
ce qui fait
bander
tes muscles
et
se tendre tes
nerfs












rien ne me donne signe de ma propre vie
sinon
les tremblements
de mon corps
mes bras
qui s’écartèlent
et mes yeux
foudroyés
par l’âpre éclair
du jour












embrasements

les premières fois
brûlent

les dernières
elles
consument

extinction des sens












les flammes
sous l’éteignoir

je ne verrai
jamais
la couleur
de mes cendres

la caresse du vent
qui les envolera
ne me sera pas
douce










Alexandre Blin vit à Ouistreham, en Normandie. Enseignant en école élémentaire, il s’essaie à l’écriture dans tous les genres littéraires, la poésie et le récit notamment. Il a publié plusieurs recueils de poèmes dont Exsangue et Écarlates  (éditions Éclats d’Encre) et Nerfs (éditions Édilivre) ainsi qu’un roman, Mélisa Cordelier, aux éditions associatives Créatures qu’il a contribué à créer. Son premier recueil de nouvelles, Dudek kvar, est attendu pour l’automne 2014. En avril 2014, il a lancé la revue semestrielle Créatures (récit, théâtre, poésie) dont le N°2 doit également paraître cet automne.






%d blogueurs aiment cette page :