Skip navigation

Deux fois plus vite
(et autres poèmes)

Lire la publication sur Calaméo

ou sur Issuu


Aksinia Mihaylova

poète et traductrice, est née le 13 avril 1963 au Nord-Ouest de la Bulgarie. Elle fait ses études secondaires au Lycée de langue française et ses études supérieures à l’Université de Sofia “Saint Clément d’Ohrid”, faculté des Philologies slaves. En 1990, elle prend part à la fondation de la première revue littéraire privée Ah, Maria, où elle travaille comme rédacteur.

Auteur de six livres de poésie en bulgare :

  • Les Herbes du Sommeil, 1994,
  • Lune dans un Wagon Vide, 2004,
  • Trois Saisons, 2005,
  • La Partie la plus basse du Ciel, 2008,
  • Déboutonner le corps, 2011 : nomination pour le meilleur livre de poésie en 2011, Prix national de poésie Hristo Fotev, 2012 et Prix national de littérature Miloch Ziapkov, 2012,
  • Changement des miroirs, 2015, Prix national Ivan Nikolov pour le meilleur livre de poésie en 2015,
  • Ciel à perdre, en français, Gallimard, 2014, Le Prix Apollinaire 2014

Ainsi que trois livres de poèmes choisis publiés en slovaque Domptage, LIC, Bratislava (2007), en arabe En attendant le vent, Caire, (2013) et en italien Nel delta del mondo, Kolibris, 2016.

Ses poèmes sont publiés en France, Belgique, Canada, Les Etats-Unis, Italie, Espagne, Moldavie, Roumanie, Slovaquie, Serbie, Croatie, Macédoine, Slovénie, Lituanie, Lettonie, Turquie, Grèce, Egypte, Chine, Australie et Japon.

Elle a traduit plus de trente livres en poésie et en prose. Parmi les auteurs traduits : Georges Bataille, Pierre Bourgeade, Vénus Khoury-Ghata, Liliane Wouters, Guy Goffette, Sylvie Germain, Anise Koltz, Linda Maria Baros, Rose-Marie François, Jean-Claude Villain, Lambert Schlechter, Anne Wiazemsky, Alexis Jenni et d’autres.

Elle a sélectionné et traduit deux grandes anthologies :

  • Anthologie de la Poésie Lettonne (2008)
  • Anthologie de la Poésie Lithuanienne (2007).

Membre de PEN-club bulgare, L’Union des traducteurs en Bulgarie et l’Association des écrivains bulgares.
Habite et travaille à Sofia, Bulgarie.

Irina Vasileva

formée à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts à Sofia, est une artiste bulgare qui s’intéresse à une approche multidisciplinaire de création combinant scénographie, dessin, illustration, peinture, la modélisation tridimensionnelle et l’animation. En tant que scénographe elle a travaillé pour plusieurs spectacles en créant les décors et les costumes. Elle a créé les marionnettes, les costumes et la scénographie pour 3 spectacles des marionnettes, a collaboré avec plusieurs théâtres à Sofia et dans le pays et a participé dans différents festivals théâtrales.

Dans le domaine des beaux-arts elle a pris part dans dizaine d’expositions à Sofia, Choumen, Dobritch, Stara Zagora. Les deux dernières années elle a illustré deux livres pour enfants de l’auteure Zdravka Kamenova :

  • Bob – la petite boite en métal avec le grand rêve dedans
  • La chaussette qui a changé le monde.

Avec les artistes Mariana Petkova et Plamen Petkov elle a participé au projet Peinture-Poésie, lequel a abouti en 2016 à cinq livres d’artistes et une exposition dont les tableaux ont été inspirés par la poésie d’Aksinia Mihaylova. Avec le développement des technologies elle déplace ses habiletés artistiques dans l’espace virtuel. Elle s’aventure et expérimente avec la modélisation des images et des formes tridimensionnelles avec les programmes Zbrush, 3D STUDIO MAX et d’autres.

Irina Vasileva vit et travaille à Sofia.

%d blogueurs aiment cette page :